Edito

Bienvenue sur mon blog !

Je ne pouvais me résoudre à passer à côté de l’opportunité et le plaisir de communiquer directement avec vous : me voici donc propulsé à l’ère du Web 2.0 !

Simple suite logique à mon parcours, ces médias sociaux m’offrent la possibilité de vous transmettre et de partager, presque en temps réel, le quotidien de mon métier : ma passion.

Progressivement, ce blog deviendra mon journal de bord, celui de l’artisan et du viticulteur que je suis ; j’y consignerai également mes rencontres avec l’Art, mes coups de cœur, le talent de mes amis et de mes partenaires, l’actualité et les coulisses.

Une invitation à la découverte, où il est d’abord et avant tout question d’exploration, de partage et d’émotion.

Bernard Magrez.

Share

(5 commentaires)
 

Mots-clés : , , , , ,


Nuit du Savoir | Mehdi Ben Cheickh – Street Art : des musées à ciel ouvert

Share

(Laisser un commentaire)
 

Anticiper pour mieux agir : le Château La Tour Carnet, précurseur dans la recherche de l’adaptation du matériel végétal viticole face au changement climatique.

Situé sur un terroir exceptionnel, le Château Le Tour Carnet, Grand Cru Classé en Haut-Médoc, devient précurseur dans la recherche de solutions pour faire face au changement climatique que connait notre planète à travers l’étude du matériel végétal. Avec nos équipes techniques nous cherchons à accompagner le développement durable de la vigne et apporter notre modeste contribution à l’étude de l’évolution des cépages au cours des années à venir.
C’est pourquoi j’ai décidé de développer une collection de cépages qui repose sur le principe « ANTICIPER POUR MIEUX AGIR ». Cette collection consiste à planter sur le terroir propice du Château différents cépages provenant de plusieurs pays du monde. Ainsi le Château devient précurseur sur un dispositif de développement durable de la vigne.
Le changement climatique : une réalité en Aquitaine.
Lorsque que l’on porte un regard sur le passé en examinant les indices que le climat a laissé en Aquitaine, il faut remonter environ 125 000 ans en arrière pour retrouver des températures plus élevées que les valeurs moyennes actuelles.
Share

(Laisser un commentaire)
 

Mots-clés : , , , ,


Les primeurs en primeur : 2014

Les primeurs en primeur : 2014 vu par Bernard Magrez, propriétaire à Bordeaux - Bettane+Desseauve

Share

(Laisser un commentaire)
 

Le paon blanc du Château Pape Clément

Crédit photo : B-Winemaker.
Château Pape Clément, Grand Cru Classé de Graves

Share

(Laisser un commentaire)
 

La collection d’automobiles Rolls-Royce du Château La Tour Carnet

Classée parmi les plus anciennes propriétés du Médoc, la belle Tour médiévale du Château La Tour Carnet abrite jalousement les trésors des troubadours, l’âme de Michel de Montaigne et de La Boétie ainsi qu’une majestueuse suite d’époque.

Un Château de caractère qui se contemple avec orgueil depuis 900 ans dans ses douves miroitantes et que l’on ne franchira que par un élégant pont-levis. Que l’on y déguste son Grand Cru Classé Haut Médoc, où que l’on y célèbre le prix littéraire annuel, le Château La Tour Carnet fait battre le cœur des écrivains et amateurs de grands vins.

Mais le Château recèle également sa collection unique d’automobiles Rolls Royce constituée par Bernard Magrez lui-même.

Venez visiter et déguster ce Grand Cru Classé du Médoc…

Share

(Laisser un commentaire)
 

Un avant goût du Printemps à Pape Clément…

Les #narcisses du Château Pape Clément sortent de terre. Un avant goût du #Printemps…

Share

(Laisser un commentaire)
 

Nuit du Savoir | Li Chevalier : l’encre de Chine à l’âge de l’alter-modernisme

Share

(Laisser un commentaire)
 

Bernard Magrez, colosse du négoce de vin : «Pourquoi partir optimiser ma fortune en Suisse ? Je reste à Bordeaux» – Capital.fr

Propriétaire d’une quarantaine de domaines viticoles, dont Château Pape Clément, et infatigable entrepreneur, Bernard Magrez, 78 ans, revient sur ses liens avec Bordeaux, où il a décidé d’installer sa fondation d’art contemporain et d’ouvrir un restaurant avec Joël Robuchon.

Capital : Vos entreprises ont toujours été installées dans le Bordelais. Après avoir vendu votre société de négoce en vins, Malesan, et celle de spiritueux, William Pitters, vous avez investi dans des grands crus du Bordelais et dans le monde alors que vous auriez pu partir en Suisse ou ailleurs. Pourquoi ce choix ?
Bernard Magrez : Je n’ai pas envie d’optimiser constamment ma fortune, comme certains amis, ce n’est pas ma préoccupation. Ma passion, c’est de créer, de conquérir de nouveaux marchés. Je me suis donc tourné vers les grands crus en rachetant une multitude de propriétés afin de proposer une large gamme de vins. Et je suis le seul aujourd’hui à posséder quatre crus classés dans les principaux vignobles de Bordeaux : Pape Clément en Pessac-Léognan, Fombrauge à Saint-Emilion, La Tour Carnet dans le Médoc et Clos Haut-Peyraguey à Sauternes. lire la suite

Share

(Laisser un commentaire)
 

Dîner de Gala au Château Restaurant de Joël Robuchon à Tokyo.

Dîner de Gala au Château Restaurant Joel Robuchon à Tokyo le 20 février 2015 au cours duquel a été servi du Château Pape Clément 2009.

Share

(Laisser un commentaire)
 

Mots-clés : , , ,


« Bernard Magrez s’érige en griffe » – Les Echos

Le propriétaire d’une quarantaine de domaines a placé ses vins et ses activités liées à l’art et à l’hôtellerie sous une marque ombrelle portant son nom.
D’Alain Afflelou à James Dyson, les entrepreneurs ne manquent pas pour incarner leurs produits et enseignes. Bernard Magrez a choisi de suivre cette voie dans le vin. Après avoir créé des marques dans le monde des spiritueux et des bordeaux, il capitalise désormais sur son propre nom. Et s’en sert de griffe ombrelle pour la quarantaine de domaines acquis comme pour ses projets hôteliers et gastronomiques. lire la suite
Share

(Laisser un commentaire)